Ostéopathie et plagiocéphalie

La plagiocéphalie est une déformation crânienne visible par un aplatissent à l’arrière de la tête du nourrisson. En effet, dans les premiers mois de vie son crâne est très souple et malléable car les os du crâne ne sont pas soudés entre eux. Ainsi sous l’effet de la gravité, la tête du nourrisson est souvent dans la même position et c’est à ce moment qu’il y a un risque de déformation. Grâce à l’ostéopathie, il est possible de prévenir la plagiocéphalie et même d’y remédier si elle est déjà présente. 



Quelles sont les causes  d’une plagiocéphalie ?

Elles n’ont pas toutes été parfaitement identifiées avec exactitude et font toujours l’objet de travaux de recherches. Cependant quelques pistes sont privilégiées. Dans un premier temps, les causes utérines qui suggèrent une mauvaise position du corps, de la tête, un manque de liquide amniotique ou de place peuvent provoquer des pressions prolongées sur le crâne et causer une plagiocéphalie. Dans un second temps, les contraintes liées à l’accouchement. En effet, lors du passage dans le bassin de la mère des contraintes peuvent causer des asymétrie crâniennes en favorisant la constitution de torticolis. Ce risque est d’autant plus important que le travail est très long ou à l’inverse trop court. Nous avons ensuite le torticolis congénital qu’il soit postural (liée à une contrainte utérine) ou musculaire (liée à une rétraction unilatérale d’un muscle du cou). Dans les deux cas, la tête est penchée d’un coté et le crâne désaxé par rapport au cou. Sachez qu’un torticolis non traité entraine un appui prolongé sur une zone du crâne et donc une déformation et inversement une déformation peut entrainer un torticolis secondaire. Pour finir, la position du bébé pendant son sommeil qui est la cause la plus fréquente et la plus aggravante, on parle de plagiocéphalie positionnelle : la tête du nourrisson couché sur le dos subit un appui prolongé et continu sur l’arrière du crâne provoquant une déformation.




Comment repérer une plagiocéphalie ?

Une plagiocéphalie est identifiée la plupart du temps par le pédiatre. Mais il est possible de la repérer par des moyens assez simple et visibles par chaque parents. 

  • Observez la tête de votre enfant à partir du dessus pour noter une asymétrie. 
  • Vérifiez sa posture et assurez-vous de garder la tête, le corps et les jambes du nourrisson dans l’axe et ce dans toutes les positions.
  • Vérifiez la position de la tête de votre enfant durant son sommeil, assurez-vous que ce dernier n’a pas toujours la tête dans la même position, si c’est le cas il est important de consulter rapidement pour éviter une déformation crânienne.



Pourquoi consulter pour une plagiocéphalie ?

Beaucoup d’études scientifiques concluent que les conséquences de la plagiocéphalie sont uniquement esthétiques et qu’à court et long terme le devenir serait favorable. Cependant, d’autres études montrent que la plagiocéphalie pourrait être associée à des troubles du développement tel que des troubles d’apprentissage, du langage, des retards moteur et des problèmes d’attention.


(HUTCHISON, BL., STEWART, AW., DE CHALAIN, T. et al. Serial developmental assessments in infants with deformational plagiocephaly. Journal of Paediatrics and Child Health. 2012, vol.48, n°3, p.274–278.) (POGLIANI, L., MAMELI, C., FABIANO, V. et al. Positional plagiocephaly: what the pediatrician needs to know: A review. Child’s Nervous System. Mai 2011, vol.27, n°11, p.1827-1833.)




Que fait l’ostéopathe devant une plagiocéphalie ? 

L’ostéopathe va traiter l’enfant dans sa globalité grâce à des manipulations douces en remontant aux causes responsables des symptômes. Le traitement se base sur la globalité du corps du nourrisson et de son asymétrie posturale d’ensemble. L’ostéopathie est indiqué dans le cas de déformations crâniennes dès la naissances ainsi que les déformations qui s’aggravent au cours des premiers mois de vie. Le traitement ostéopathie peut être un complément lors du traitement par orthèse crânienne : l’ostéopathe travaillera sur l’amélioration de la qualité des tissus et la mobilité de la base du crâne. Il va également lever les contraintes mécaniques et tissulaires qui se trouvent a distance afin de réajuster l’équilibre du corps. Plus la prise en charge sera tardive, plus le travail nécessitera du temps. En effet, au de la de 6 mois, certains os du crâne commencent à s’ossifier rendant la récupération plus difficile. A l’inverse plus la prise en charge sera précoce plus le travail sera efficace et rapide. L’ostéopathe doit suivre l’enfant toutes les 3 semaines pendant en moyenne 2 ou 3 mois selon le degré de la déformation. L’ostéopathe vous donnera également des conseils à appliquer quotidiennement pour accompagner son travail.














https://cliniqueinspiration.com/plagiocephalie-chez-le-bebe/


http://docnum.univ-lorraine.fr/public/BUMED_MESF_2014_ERNST_CAMILLE.pdf


https://www.onmeda.fr/symptomes/plagiocephalie-les-causes-5309-2.html



Mis à jour le 11 Déc. 2018